Après une saison 2016-2017 parfaite, une seule défaite, et malgré des soucis financier qui lui on empêché de participer au Final 4 et de pouvoir ainsi prétendre à une accession au niveau supérieur, et une préparation prometteuse, l’Entente entamait sa 3e saison en Nationale 3, ce samedi au Havre.

Un déplacement en terre havraise donc pour les poloïstes orléanais, qui ont su montrer tout au long de la préparation de quoi ils étaient capable, notamment en remportant le tournoi d’Angers. La mise en jambe dans le bassin havrais était compliquée pour l’EOS, qui abordait ce match avec un effectif amoindri. En effet, l’équipe tournait qu’avec 2 remplaçants, trois joueurs de l’équipe réserve ont été intégrés au groupe pour disputer ce match et surtout, les Orléanais ont du faire sans la présence de leur coach Olivier Szabo. Compliqué de jouer un match dans ses conditions lorsque l’on veut faire bonne impression dès sa première sortie pour pouvoir montrer à la concurrence que l’EOS n’est pas resté en N3 pour jouer des formalités. Ces manques se font ressentir au sortir du premier quart-temps car se sont les Havrais qui en sortent vainqueurs, 2 à 1. À la mi-temps, les poloïstes de l’EOS sont toujours maintenus en échec par les locaux mais cette fois-ci, ils arrivent à coller au score, 6 partout. Il faut attendre la deuxième mi-temps pour que les Orléanais creusent l’écart grâce à un éveil du jeu collectif et une défense retrouvée mais aussi et surtout grâce à un très bon Sébastien Gautier, auteur de 5 buts.

Finalement, l’Entente rentre de Normandie avec une première victoire 12-8, de bonne augure avant de recevoir Rouen le week-end prochain. Les joueurs vont aussi « travailler quelques phases de jeu durant les prochaines journées pour enchaîner les victoire », nous a confié Donovan Gallet (1 but) après le match, et peut-être nous offrir une saison 2017-2018 à l’image de la saison passée mais avec une accession en N2 au bout du parcours.